20 MAI : GRÈVE DES MÉDECINS ASSISTANT·ES !

« La santé n’est pas négociable. »

Aujourd’hui, journée internationale de lutte des travailleuses et des travailleurs, les assistant·es en médecine annoncent une grève pour le 20 mai ! Organisé·es autour du CIMACS (Comité de défense des médecins en formation et agréés), les candidat·es spécialistes se révoltent contre leur contrat de stage qui ne respectent ni les travailleur·euses ni les patient·es: des heures à n’en plus finir, une double subordination perverse qui mélange évaluateur et employeur, un manque d’encadrement pédagogique, peu de protection de la maternité, etc.… Full text

Témoignage de terrain : « Sur le terrain on ne voit rien venir… »

« Je suis infirmière. Je travaille en milieu hospitalier, à temps plein. Dans un service de cardio.Je vous avoue, je suis actuellement en Burn Out.

Faire mon métier, que j’adore, dans les conditions actuelles devient de plus en plus difficile.

Alors que nos patients devraient pouvoir bénéficier de notre attention, écoute, bienveillance, empathie, ainsi que de bons soins, réalisés dans des conditions correctes, sans que cela soit la course au temps. J’ai choisi, en 2010, de passer en horaire de nuit, à temps plein.… Full text

Témoignage de terrain : Violences sexistes en milieu hospitalier

Préambule

Voici le témoignage, parmi tant d’autres, d’une assistante dont la grossesse a été mise à rude épreuve et qui a subit un tel sexisme que ses études ont été compromises. L’hôpital, comme le reste de la société, est une institution patriarcale où les femmes subissent quotidiennement du sexisme de la part de leur hiérarchie ou de leurs collègues.Cette situation doit changer ! Soutien aux assistantes en lutte !

Témoignage

« Je suis assistante en pédiatrie et je n’ai jamais compté mes heures, certes nos conditions de travail sont dures mais pour moi, le patient importait avant tout.… Full text

Témoignage de terrain : « Elles ont fait des fausses couches parce qu’elles accumulent jusqu’à 96h par semaine. »

Préambule

Sous une double subordination, du fait de leur statut de travailleur·euse et d’étudiant·e, les MACS (médecins assistants candidats spécialistes) sont exploité·es par les directions hospitalières et médicales qui voient en eux et elles une main d’œuvre bon marché et corvéable à merci.Obligé·es de cumuler des heures insensées, ces hommes et ces femmes mettent leurs vies en danger, leur santé mentale et parfois, malgré eux, la santé des usagèr·es de soin. Cette situation doit changer ! Pour de meilleures conditions d’apprentissage et de travail, pour un respect de l’humain et de la santé !… Full text

29 MAI : GRANDE MANIF’ DE LA SANTÉ ET DES OUBLIÉ·ES ACTE 2 !

Depuis plusieurs années, un sous-financement provoque la dégradation de notre système de soin. Malgré la pandémie, les gouvernements successifs n’ont pas changé leur politique. Il y a eu, certes, au bout de mois de lutte et sous la pression de l’actualité, des avancées dans le secteur mais les changements sont minimes et sur le terrain nous ne voyons guère d’évolution ! Où sont les moyens supplémentaires après trois vagues de contaminations?

De plus, pour faire face à la pandémie, l’État prête aux hôpitaux, ceux-ci vont donc devoir rembourser !Full text