Pour des mesures sanitaires solidaires

Hier une manifestation contre le couvre-feu et les mesures autoritaires a eu lieu à Liège. Cette manifestation dénonçait les mesures injustes dans la gestion sanitaire qui affectent prioritairement les personnes les plus fragilisées*.

Rappelant l’importance du respect des gestes sanitaires et du port du masque, les manifestant·es ont bravés le couvre-feu qu’ils et elles dénoncent comme étant une des mesures aggravant les inégalités sociales.

Vous n’étoufferez pas notre colère

Des membres de La santé en lutte y étaient en soutien. L’auto-défense sanitaire et la prise en main collective de l’enjeu de la santé est une nécessité, remettre en question les mesures qui excluent encore plus les plus démuni·es est ici un acte de soin.… Full text

La Santé rue de la Loi – Rassemblement

Vendredi 11 décembre 2020 à 17:00 UTC+01
Wetstraat 16, 1000 Brussel, België

Le gouvernement nous lâche des primes et des mesurettes mais la loi sur la délégation des soins reste en place ! Le vieux rêve de Maggie De Block est ici concrétisé par Franck Vandenbroucke. Brader nos métiers c’est mettre nos patient·es en danger !

De plus, ces primes ne concernent pas l’ensemble du secteur. En sont exclus les maisons de repos, les maisons psychiatriques, le domicile, les maisons médicales, les travailleurs et travailleuses obligé·es d’exercer avec un statut indépendant, etc.… Full text

TRACT DE NOVEMBRE 2020

Voici le lien vers le tract de novembre 2020 à imprimer chez vous, dans votre institution de soin, votre hôpital, votre maison de repos; à lire, à coller, partout, à distribuer, à tout le monde !

Chaque mois nous vous proposerons un tract à lire, imprimer et distribuer.

La santé en lutte contre la deuxième vague et la marchandisation de la santé !

Surcharge

C’est dans un secteur déjà en surcharge, en manque d’effectifs et sous-financé depuis des années, que nous devons, nous soignant·es, personnel de l’entretien, logistique, administratif et hôtelier, nous battre pour endiguer la deuxième vague.… Full text

LE GOUVERNEMENT LACHE DU LEST

A chaque crise sa petite prime?

Suite aux différentes annonces faites par le gouvernement en cette fin de semaine (prime à la conso, prime d’encouragement, financement de la réforme IFIC) nous nous permettons de republier une mise à jour de notre communiqué concernant les avancées dans le secteur.

Les promesses faites début de l’été passé concernant le financement de la réforme barémique IFIC semblent être acquises ! Rappelons que cette réforme impacte de manière inégale les métiers et leur salaire. En effet, certains métiers seront revalorisés alors que d’autres verront leurs barèmes diminuer s’ils acceptent de rentrer dans la réforme.… Full text

L’ÉTAT SOIGNE MIEUX LE CAPITAL QUE LA POPULATION

“La sacralisation des enfants, enseignants et soignants cache leur exploitation.” “La triste réalité, c’est que la motivation principale pour maintenir les écoles ouvertes est de permettre à leurs parents de travailler – il faut être aveugle pour ne pas le voir” Dr Wathelet.

Alerte depuis février sur les dangers du Covid-19 et sur la manière dont le gouvernement réagit. Spécialiste en coronavirus humain, Dr Wathelet ne cesse, sans relâche, de prévenir nos gouvernants des risques que ceux-ci font courir à la population par leur gestion calamiteuse de la pandémie.… Full text

VICTOIRE

Les stagiaires médecins de l’hôpital Brugmann seront payé·es pour leurs heures de bénévolat !

Rappelez-vous le témoignage de l’étudiante en médecine que nous avions publié il y a quelques jours au sujet du travail gratuit imposé par l’hôpital lors des stages. Voici ici le lien vers son témoignage :
https://lasanteenlutte.org/depuis-des-mois-cet-hopital-force-les-etudiants-en-medecine-a-travailler-gratuitement/

Celui-ci a porté ses fruits ! En effet, le comité de direction de Brugmann vient de garantir le paiement des heures de bénévolat avec effet rétroactif depuis le mois d’octobre !… Full text

UNE DRINGUELLE POUR NOËL

Quelques nouvelles des négociations avec le gouvernement.

Promesses

Les promesses faites début de l’été passé concernant le financement de la réforme barémique IFIC semblent se concrétiser avec le projet d’une signature pour cette fin de semaine.

En plus, le gouvernement semble vouloir débloquer un montant de 200 millions d’euros afin de valoriser rapidement les travailleur·euses. Cette somme peut paraitre importante mais rappelons que 414.548 personnes sont salariées dans le secteur de la Santé (Source ONSS, 2018). Cette mesure constitue, en outre, un one shot et non un financement structurel.… Full text

GAGNER ENSEMBLE !

Notre lutte est intersectorielle et interprofessionnelle. Le désastre auquel nous assistons aujourd’hui n’est pas le résultat d’un manque d’effectif ou de salaires pour une seule profession ou un seul secteur mais bien d’un problème global. C’est la conséquence d’un défaut structurel de politique de santé publique qui touche aussi bien le versant curatif que le versant préventif, et qui fait en sorte que l’ensemble des professionnel.le.s du secteur de la santé (toutes professions confondues) est acculé ! La tentation est grande alors de lutter uniquement pour sa chapelle et d’accepter des avancées sociales uniquement pour sa profession ou son secteur.… Full text

SOLIDARITÉ EUROPÉENNE

Contre la marchandisation des soins et leur monde !

Communiqué commun de
La santé en lutte et L’Inter-Urgences

En Belgique comme en France nos gouvernements ont brillé par leur imprévoyance face à la deuxième vague.

Trop occupés à rattraper le retard économique de la première crise Covid, ceux-ci n’ont absolument rien anticipé. Pire, dans une dynamique libérale ils ont poursuivi les attaques face à la sécurité sociale et le secteur de la santé. Mieux encore ils ont renfloué les caisses du patronat, ignoré les revendications de la base, tout en culpabilisant la population.… Full text

NOUS FAIRE ACCEPTER L’INACCEPTABLE

A l’approche de la saturation des soins intensifs et des décisions difficiles qui en résulterait, un argumentaire cherchant faire accepter ces choix se développe. RTL s’en fait le relais dans un article (1) donnant l’impression que les soins intensifs sont une alternative parmi d’autres et qu’il n’est souvent pas nécessaire d’y avoir recours. Le média prépare ainsi l’opinion public à une évolution macabre de la crise sanitaire en minimisant l’impacte des choix politiques qui vont devoir être fait au vu de la saturation des hôpitaux.… Full text