COVID-19 : SITUATION DANS LES MAISONS DE REPOS

Récapitulons, nous le savons depuis plus d’un mois maintenant, lorsqu’un pays est submergé par des cas de Covid-19 sévères, il commence à sélectionner ceux et celles qui sont soigné·e·s de ceux et celles qu’il laisse mourir.

Cette sélection est le résultat de plusieurs paramètres, dont deux majeurs : les chances de survie du malade, et le matériel disponible pour soigner (les fameux respirateurs). Alors, même s’il est difficile, voire abominable, de faire cette « sélection », nous comprenons qu’il faille privilégier les malades qui ont le plus de chance de survivre.… Full text

Témoignage de terrain : « Hier, j’ai tué mon patient »

Je suis infirmier en chirurgie gastrique dans un hôpital bruxellois et j’écris aujourd’hui pour dénoncer la gestion de cette pandémie par le gouvernement et nos directions hospitalières !

Je ne sais pas si la population réalise… le manque de matériel ce n’est pas juste avoir un mauvais marteau pour planter un clou ! Ici, on joue avec des vies ! Ne pas avoir le matériel adéquat, c’est menacer de mort nos patients, nos collègues, nos familles !

Je m’explique ! Ça faisait un mois que nous avions ce patient chronique dans notre unité.… Full text

COVID-19 : ÉTAT DE LA SITUATION AU 21 MARS 2020

En ce samedi 21 mars, nous vous proposons de revenir sur les derniers évènements qui ont secoué cette longue semaine : matériel, appel aux dons, fond blouses blanches, etc.


1) Le manque de matériel :

Force est de constater qu’en dépit du discours rassurant de l’Etat, nous sommes en pénurie de matériel de protection. Cette pénurie est cachée et compensée par une révision à la baisse des normes de précaution et une politique d’économie des stocks. En effet, pour éviter de devoir consommer trop de matériel, les directions hospitalières donnent des directives très restrictives à son personnel quant au port de protections, ce qui les met, ainsi que leurs patients, en danger.… Full text

COVID-19 : ÉTAT DE LA SITUATION AU 15 MARS 2020

Nous vous proposons ici de faire un état sur la situation grâce aux différents retours que nous avons pu avoir de la part du personnel qui affronte le coronavirus sur le terrain.

Premièrement, le sous-effectif. Accueillir une masse considérable de charge de travail supplémentaire à effectif égal, de plus est, dans un contexte de pénurie d’infirmièr·e est plus que problématique. La surcharge est évidente. Les urgences, assaillies par une population inquiète, ne savent plus où donner de la tête. Les soins intensifs se remplissent et les unités de confinements travaillent à plein régime.… Full text

Témoignage de terrain : « Une gestion désastreuse »

L’épidémie concernant le covid-19 gagne du terrain et vient de passer nos frontières depuis quelques jours. L’inquiétude monte, et face à cela l’interrogation des citoyen·ne·s, à savoir, sommes nous prêt·e·s ou non à affronter cette « pandémie » ? (J’y reviendrai un peu plus tard)

C’est dans ce contexte particulier que je souhaite exprimer mon ressenti sur la gestion désastreuse des hôpitaux publics/privés et des effectifs médicaux/paramédicaux. Nous sommes, et nous avons été durant des années et des années négligé·e·s, j’irai même jusqu’à dire sali·e·s par le mépris de nos politiciens concernant la surcharge de travail, la diminution de nos effectifs, de nos nombres de lits et structures de soins.… Full text

COVID-19 : Terrassons le coronavirus et la marchandisation de la santé.

Suite à la propagation du coronavirus, nous sommes contraint·e·s d’annuler nos événements y compris la Grande manifestation de la santé du 29 mars. Ce n’est que partie remise bien évidemment.

Pour l’instant, nous allons nous concentrer sur les problématiques liées aux conditions de travail et de soins en cette période de crise.

C’est, en effet, dans un secteur déjà en surcharge, en manque d’effectifs et sous-financé depuis des années, que nous allons devoir, nous soignant·e·s et personnel logistique, administratif et hôtelier, nous battre pour endiguer une pandémie sans précédent.… Full text

Soutien au Dispensaire Social Metropolitain Helliniko à Athènes

Nous, La santé en lutte, venons d’apprendre que le Dispensaire Social Metropolitain Helliniko (MKIE) à Athènes est à nouveau menacé d’expulsion au profit du plus grand projet de privatisation d’un front maritime urbain en Europe. « Helliniko SA » exige, en effet, par ultimatum fixé au 13/03/2020 au plus tard que le dispensaire quitte les locaux qui leur avaient été accordés par la municipalité d’Helliniko-Argyropolis depuis décembre 2011.

C’est la deuxième fois que le dispensaire est menacé. Lors de la première tentative d’expulsion, l’indignation des patient·e·s et de nombreu·se·x citoyen·ne·s avait permis une large mobilisation en Grèce et à l’étranger.… Full text

Lutte de la santé, lutte féministe !

Ce dimanche 8 mars est la journée internationale des droits des femmes, bien évidement nous participerons au cortège. Pour rappel le secteur des soins est à 75% composé de femmes, pour ce qui est des infirmières le pourcentage monte à 86,5%. Mais avant la manifestation nous serons aux Assemblées du 8 mars « Nos voix, nos luttes » pour parler des luttes des femmes, et en particulier de celle dans le milieu des soins !

« Qui prend soin des nouveau-nés, s’occupe des enfants et des personnes âgées, opte pour les métiers de service à la personne ?… Full text

Grande manifestation de la Santé

Crédit photo de couverture ©LaMeute – Moulinette

Dimanche 29 mars, nous manifesterons pour dénoncer la crise dans le secteur de la santé.

Depuis plusieurs années, un sous financement provoque la dégradation de notre système de soin. Par manque d’argent public les acteurs de la santé ont de plus en plus recourt au financement privé, à la surfacturation et au technique managériale productiviste.
Cette dynamique provoque mal être au travail, détérioration de la qualité des soins, bas salaires et manque d’effectifs.

En bref, une nouvelle dynamique mercantile a fait son apparition dans un secteur qui était jusqu’alors préservé par la marchandisation.… Full text

Communiqué de presse Action Grand-Place de Bruxelles 21/12/19

Ce samedi 21 décembre sur la Grand-Place de Bruxelles, La santé en lutte a réalisé une action symbolique pour dénoncer le sous financement du secteur de la santé. Une trentaine de personnes ont investis la Grand-Place avec calicots, banderoles et slogans, pour dénoncer les conditions de travail, les bas salaires et la détérioration de la qualité des soins !

« Nous voulons plus d’effectifs, plus de salaire et plus d’humanité ! Bientôt nous soignerons sur la paille… Les conditions de travail des professionnels de la santé sont invivables !Full text